Maintenir une bonne hygiène de vie 

Maintenir une bonne hygiène de vie

Maintenir une bonne hygiène de vie  permet de préserver la santé

Avant de citer les remèdes, il convient de citer les stratégies de vie efficientes pour préserver la santé via l’hygiène de vie.

« Le fondement de la médecine réside dans une bonne gestion de l’alimentation. Ainsi, on ne doit manger que lorsque la faim se fait sentir et que le repas précédent a été complètement digéré. Il faut aussi choisir les aliments les plus adéquats, en fonction de la région, des besoins et de la situation des uns et des autres. Il ne faut pas non plus se remplir l’estomac au point de le surcharger et de souffrir ensuite d’indigestion. Le juste milieu réside dans la parole d’Allah (3): « Mangez et buvez, et ne commettez pas d’excès. » Sourate Al-A’râf, v31.
Il convient également de pratiquer la diète concernant tous les aliments pouvant avoir un effet néfaste, soit en réduisant la quantité consommée, soit en délaissant complètement ou temporairement l’aliment en question.

Si l’absorption d’une substance néfaste peut être traitée par le vomissement, sans faire appel aux médicaments, c’est là la meilleure
et la plus bénéfique des solutions. Si en dernier ressort on est contraint de prendre des médicaments, il faudra bien faire attention à se limiter aux doses prescrites. Et seul un médecin compétent et habilité est en droit de faire des prescriptions médicales.

Il faut également savoir que l’air pur, l’hygiène corporelle et vestimentaire, et le fait de se préserver des émanations nocives, sont les meilleurs alliés d’une bonne santé.
Avoir une activité physique modérée permet de renforcer les membres du corps, les nerfs et les ligaments, élimine les toxines, et aide à digérer les aliments lourds. Si les détails des sciences médicales ne sont bien connus que des médecins, il reste que la connaissance des principes fondamentaux que nous avons mentionnés est indispensable à tout un chacun. »

Cheikh Sa’di – Bahjat Qulûb Al Abrâr

« Celui qui médite la voie du Prophète , observera qu’elle est la meilleure permettant de préserver la santé. Une préservation qui dépend en effet de la bonne gestion du boire et du manger, de l’habillement, de l’habitat, de l’aération, du sommeil, de l’éveil, de l’activité physique, du repos, des rapports sexuels, des besoins naturels. Ainsi, si cette gestion s’effectue de manière équilibrée, en harmonie et en adéquation avec les exigences du corps, du pays, de l’âge, et des habitudes, on sera plus à même d’obtenir une bonne santé perpétuelle ou de s’en rapprocher jusqu’à ce que nous vienne la mort. »

Ibn al Qayyim (Zad al Ma’ad)

Retour aux règles d’application de la médecine prophétique

Telegram : Cliquez-ici pour y accéder