Les maladies et remèdes prophétiques

بِسْمِ ٱللَّٰهِ ٱلرَّحْمَٰنِ ٱلرَّحِيمِ

Bismi-lahi Ar-Rahman Ar-Rahîm

Classement des maladies, des troubles et maux avec leurs remèdes issus de la Médecine Prophétique, des versets du Coran, des paroles des savants ou suivant les études qui démontrent les bienfaits de ces remèdes.

**Les informations et conseils que vous trouverez sur ce site concernant la Médecine prophétique ne doivent pas se substituer à un avis médical et ne font pas office de prescription médicale**

Nous autorisons a partager les éléments contenus dans ce site uniquement avec la mention du lien renvoyant à la page.
Baarak-lahou fîkoum

A

Son remède est l’évocation d’Allah

-l’augmentation dans l’évocation d’Allah,

-réciter le quran,

-lire les invocations du matin et du soir

-et le plus important l’observation de la prière.

Quand quelque chose terrifiait le Prophète صلى الله عليه وسلم, il accourait afin d’accomplir la prière.

Si quelque chose l’angoissait, il accourait afin d’accomplir la prière, que ce soit une obligatoire ou surérogatoire, il accourait à cela.

Et avec cela tu sera au repos avec la volonté d’Allah

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan

Al-Khallâl a dit : Il m’a été rapporté de Abdallâh Ibn Ahmad qui a dit : J’ai vu mon père écrire pour la femme qui accouche avec difficulté sur un gobelet blanc ou une chose propre, en n’y inscrivant cette tradition de Ibn ‘Abbâs (radhiallâhu ‘anhu) qui a dit :

«Il n’y a de Dieu digne d’adoration si ce n’est Allâh, le Clément le Magnanime, Louange à Allâh Seigneur de l’Univers – « Le jour où ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera qu’ils n’étaient restés (sur terre) qu’une heure d’un jour» [Coran, 46/35]

 

«Le jour où ils la verront, il leur semblera n’avoir demeuré qu’un soir ou un matin.» [Coran, 79/46]

Al-Khallâl a dit : Il nous a été raconté d’après Abû Bakr al-Maroûzî, qu’un homme vint à Abî ‘Abdallâh et lui dit :

 

«Ô Abâ ‘Abdallâh ! Écrivez [un remède] pour une femme qui accouche douloureusement depuis deux jours ?»

Il dit : «Dites-lui d’apporter un large gobelet et du safran [Za’farân]. Je le vis alors écrire pour plusieurs personnes.»

Il est rapporté de ‘Ikrama selon Ibn ‘Abbâs qui a dit :

“‘Issa passa près d’une vache qui donnait naissance douloureusement.

Elle [la vache] dit : «Ô Verbe d’Allâh [Yâ Kallimat Allâh] ! Invoque Allâh pour moi afin qu’Il me délivre de ce tourment.»

Il répondit : «Ô Créateur des âmes parmi les âmes, Ô Libérateur des âmes parmi les âmes, Ô Expulseur des âmes parmi les âmes, délivrez-là !»

Il dit [le rapporteur du récit] : «Elle [la vache] se mit à projeter son veau et à le renifler.» Il ajouta : «Si une femme accouche douloureusement écrivez-lui [un remède].»

L’écriture pour elle, de tout ce qui a été précité, est utile comme exorcisme.”

Et certains groupes parmi les anciens ont permis d’écrire certaines parties du Qor’ân et de les boire. Et cela fait partie des moyens de guérison qu’Allâh a assurés [là-dessus].

Un autre écrit sur le sujet est : D’écrire dans un récipient propre cela (traduction rapprochée) :

«Quand le ciel se déchirera, et obéira à son Seigneur – et fera ce qu’il doit faire – et que la terre sera nivelée, et qu’elle rejettera ce qui est en son sein [les morts] et se videra.» [Coran, 84/1-4]

La femme enceinte devra le boire et en étaler sur son ventre. 

(Kitâb «Zâd ul-Ma’âd fî hadî kheyr al-‘Ibâd» 4/357-358, Ibn al Qayyim al Jawziyya)

Allah تعالى a dit dans la sourate Nahl n°16 verset 69 en parlant des abeilles (sens approché de la traduction) : « Sort de leurs ventres une boisson aux couleurs variées dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent ».

L’acné rosacée se manifeste par de petites rougeurs sur le visage. Ces tâches se localisent généralement au niveau des joues et du nez. Une étude à montré qu’il est possible de les atténuer avec du miel de Kanuka.

(Randomised controlled trial of topical kanuka honey for the treatment of rosacea, BMJ, open 2015)

Abû Hurayrah رضي الله عنه rapporte avoir entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire : « Il y a dans la graine noire un remède contre tout mal, sauf contre le sâm. » (Al-Bukhârî n°5688).

Une étude à mis en évidence l’efficacité et de la  nigelle dans le remède de l’Acnée vulgaris (hormonale). 97% des patients  traités sous lotion de Nigelle sativa montrent une amélioration bonne à excellente (plus de
50% de réduction du nombre total de lésions), alors que seulement 50% des patients sous lotion au peroxyde de benzoyle
à une excellente amélioration.  20% des patients sous lotion de Nigelle sativa ont eu des effets secondaires plus légers et moins nombreux, que ceux qui reçoivent une lotion de peroxyde de benzoyle à 5%. Le dosage utilisé dans cette étude est 20% d’extrait de graine de nigelle. Pour diluer l’huile de nigelle sans avoir à utiliser de l’alcool comme dans l’expérience citée il est possible de mélanger l’huile de nigelle avec du solubol comme le mentionne le guide de l’huilerie Meziana. “Soit pour une préparation de 100 ml, utiliser 20 ml d’huile de nigelle et 80 ml de solubol”.

“Si on broie la graine de nigelle, qu’on la pétrit avec du miel, et qu’on la boit avec de l’eau chaude, elle fait s’écouler les règles et le lait si on la boit  plusieurs fois par jours.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya.

(Zad al ma’ad – L’authentique de la Médecine Prophétique.)

Le Prophète ﷺ a dit: « Un humain n’a jamais rempli un récipient plus mauvais que le ventre.Il suffit au fils d’Adam de quelques bouchées afin qu’il tienne son dos droit et s’il ne peut se contenter de cela alors le tiers pour la nourriture, le tiers pour sa boisson et le tiers pour sa respiration ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2380)

Lors d’une étude Allemande menée dans une université de Berlin, des patients ont été traités au moyen de capsules contenant de l’huile de nigelle de différents dosages allant de 40 à 80 mg/gr/jour et on leur a demandé de noter, selon certaines normes de mesures particulières, les sensations les plus fortes qu’ils ressentaient au cours de l’expérience. 

Les résultats de cette étude ont mis en évidence une diminution des symptômes. 
En conclusion l’huile de nigelle s’avère être active et bénéfique comme remède complémentaire dans le traitement des maladies allergiques.
 
(Effect of Nigella sativa (black seed) on subjective feeling in patients with allergic diseases, Phytother Res, 2003 Dec)
 
Abû Hurayrah رضي الله عنه rapporte qu’il a entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire : « La graine noire est un remède pour toutes les maladies, sauf le sâm. » – “Le sâm, dit Ibn Shihâb, c’est la mort, et la graine noire c’est la nigelle.” (Al-Bukhârî n°5688).

Le remède est le retour, l’orientation sincère au  Coran et la Sunnah.

Umm Qays Bint Mihsan déclare avoir entendu le Prophète (ﷺ) dire : ” Servez-vous du bois indien, c’est le remède de sept maladies. Il s’emploie par les narines en cas d’angine et se prend par un coin de la bouche en cas de pleurésie.” 

(Sahih al Bukhari – hadith n°5692)

Le henné est bénéfique pour les aphtes si on le mâche mais aussi pour les plaies de la bouche et les candidoses qui touchent les enfants. (Muguet buccal)

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad al Ma’ad /L’authentique de la Médecine Prophétique)

Des chercheurs en Arabie saoudite ont travaillé sur la “Thymoquinone” le principe actif de la nigelle et ont remarqué que celle-ci avait pour effet de dilater la trachée et les bronches. Il est indéniable que cela contribue au traitement de l’Asthme mais ne dispense pas d’un traitement de fond adapté ainsi que d’un suivi pneumologue.

B

Une épouse du Prophète ﷺ rapporte : “Le Messager d’Allah ﷺ entra chez moi, alors qu’un bouton était apparu sur mon doigt. Il me demanda : “As-tu de la poudre ?” Je répondis : Oui. Et il me dit : “Mets-en dessus et dis : ô Allah ! Toi qui réduis ce qui est grand et accroît ce qui est petit, réduit ce qui m’a atteint.” (An-Nasâ’î 1031)

* Précision : Ad-Dharîrah est un remède indien tiré du roseau aromatique qu’on appel aussi ” Canne du Calamus”.

C

“Si on broie la graine de nigelle, qu’on la pétrit avec du miel, et qu’on la boit avec de l’eau chaude, elle dissout les calculs dans les reins et la vessie”. 

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Dâwûd rapporte dans ses sunnan que Mujâhid tient les propos suivants de Sa’d رضي الله عنه : « j’étais tombé malade, une fois , et l’envoyé d’Allah ﷺ vint me rendre visite. Il posa sa main sur ma poitrine au point que je sentis sa froideur sur mon cœur et me dit : « Tu es malade du coeur – maf’ud -. Va voir Al Harith b.Kalada de la tribu de Thaqîf, c’est quelqu’un qui pratique bien la Médecine. Qu’il prennent sept dattes du genre ajwah de Médine. Qu’il les écrase avec leurs noyaux et qu’il te les administre par voie orale à travers un des côtés de ta bouche – yaludduka » Hadith rapporté par Abû Dawûd (n°3875)

“En pansement la graine de nigelle est utile contre la céphalée froide.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

* Note : vous pouvez masser les tempes avec de l’huile de nigelle, elle soulagera  les céphalées.

‘Urwa rapporte que ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – ordonnait la talbîna pour le malade et pour la personne affligée d’un deuil récent. “J’ai, disait-elle, entendu l’Envoyé d’Allah  dire que la talbîna soulage le cœur du malade et dissipe en partie le chagrin.”

(Hadith 5689 – Sahih al Bukhari)

Des chercheurs à l’université du roi Hassan II au Maroc ont réalité une étude au cours de laquelle l’huile de nigelle fut administrée a des rats. Les résultats ont montré que le taux de cholestérol avait diminué ainsi que le taux de sucre dans le sang.

Une autre étude, elle à mis en évidence que consommer de la gélée royale à raison de 0.5g par jour  avait un effet bénéfique sur le cholestérol et la régulation de son taux.

(hypocholesterolemic efficacity of royal jelly in healthy mild hypercholestrerolemic adults” Pharmaceutical biology, 2017)

L’homocystéine acide aminée soufré dérivé de la méthionine

à un effet sur les risques d’atteintes des artères du corps (Coeur, cerveau …)
Ainsi lorsque cette acide aminé augmente dans le corps le risque d’atteinte artérielle augmente de part
ses propriétés à savoir :
 
Elle provoque des lésions de l’endothélium artériel
Favorise l’agrégation plaquettaire
Augmente l’oxydation des lipoprotéines impliquant une augmentation du mauvais cholesterol.
 
Lorsque la Thymoquinone fut injecté a raison de 100mg/gr/30min sur une semaine chez des rats ayant l’homocystéine élevée
de base (injection), les chercheurs Saoudiens se sont aperçu que la prise de Thymoquinone a prévenu et préservé
les rats des effets de celle-ci.

Allah dit dans le sens approché de la traduction du verset :

“Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,

Qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisants “

(Sourate Imran v.133 et 134)

D’après Mou’adh Ibn Anas Al Jouhani (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui maîtrise une colère alors qu’il était capable de l’extérioriser, Allah va l’appeler (1) devant toutes les créatures et va lui faire choisir parmi les houris (2) celles avec lesquelles il va se marier ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°4186 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6522)

(1) C’est à dire le jour de la résurrection.

(2) C’est à dire les femmes du paradis.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « L’homme fort n’est pas celui qui prend le dessus sur les gens mais l’homme fort est celui qui prend le dessus sur sa propre personne ».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°717 et authentifié par Cheikh Albani dans Al Ta’liqat Al Hissan ‘Ala Sahih Ibn Hibban vol 2 p 141 ainsi que par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction de Sahih Ibn Hibban vol 2 p 493)

*Ibn al Qayyim explique que parmi les choses qui expliquent que l’homme qui maîtrise sa colère est fort il y a le fait qu’il aura dominé son diable ainsi que le diable de la personne en face à l’origine de sa colère.

Le Prophète (ﷺ) a dit :

 Que celui d’entre vous qui se met en colère s’assoit s’il est debout. Si sa colère ne se dissipe pas qu’il s’allonge sur le coté. » [Rapporté par Ahmad et Abou Dawoud]

Il (ﷺ) a dit aussi : « S’il l’un d’entre vous se met en colère, qu’il se taise. » [Rapporté par Ahmad, Attirmidhi et Abou Dawoud]

Pour dissiper la colère :

Dire : 

“Je cherche protection auprès d’Allah contre Satan le maudit.”

[Phonétique]

A’udhibilahi mina al shaytan ar-rajim.

(Sahih al-Kalim at-Tayyib,181 – cf Sahîh al Adhkâr de Sheikh al Albani, le rappel authentique)

Abû Sa’id Al-Khudhri رضي الله عنه rapporte qu’un homme vint trouver le Prophète ﷺ et lui dit : “Mon frère se plaint du ventre.” et dans une autre version : “Mon frère souffre de coliques.” Il lui répondit : :”Fais-lui boire du miel.” L’homme partit puis revient en disant : ” Je lui ai fait boire du miel mais cela n’a servi à rien”, et dans une autre version : “Mais cela n’a fait qu’augmenter ses coliques.” Il revint deux ou trois fois, et a chaque fois il lui répondait : “Fais-lui boire du miel.” La troisième ou quatrième fois, il lui dit : “Allah a dit vrai, et le ventre de ton frère à menti.” (Al-Bukhari 5684)

AbdAllah Ibn Masûd رضي الله a dit à sa femme Zaynab qui se plaignait de son oeil: ” Si tu avais agi comme le Messager d’Allah ﷺ cela aurait été meilleur pour toi et plus à même de te guérir. Instille de l’eau dans l’oeil puis dit : ” Ô Allah ! Seigneur des hommes. Éloigne ce mal et guéris – car Tu es Celui qui guérit, point de guérison si ce n’est la Tienne – sans laisser aucune trace de maladie.”. (As-Sahîhah 2775)

Dans son recueil “as-sunan”, Ibn Mâja rapporte qu’Ibrâhîm b.Abî Al-‘lâ a dit : “J’ai entendu ‘Abd Allah b. Umm Harâm – il a eu le privillège de prier de prier en compagnie du Prophète  en direction des deux qibla (la mosquée al-Aqsâ et la Kaaba) – dire qu’il tient les propos suivants de la bouche de l’Envoyé d’Allah   : ” Je vous recommande le séné et le sanût, car ce sont des remèdes qui guérissent de toute maladie sauf la sâmm.” Certains compagnons demandèrent c’est quoi le sâmm, Ô Envoyé d’Allah ? – La mort, répondit le Prophète  .

(Hadith rapporté par Ibn Mâja n°3457) et Al-Hâkim (4/201). Sheikh al Albani considère ce hadith d’authentique : silsilatu al -ahadith as-sahîha n°1798)

Le Séné est une plante qui pousse dans le Hijâz, le meilleur est celui de la Mecque, c’est un remède noble, sûr, proche de l’équilibre, chaud et sec du premier degré qui facilite l’excrétion de la bile jaune et la bile noire et renforce le corps. Il s’agit d’un laxatif puissant à consommer de préférence en infusion chaude. Ar-Râzi a dit : ” Le séné et le fumeterre officinale facilitent l’évacuation des humeurs brûlées.

Il préférable de mélanger le  séné broyé au miel, mélangé avec du beurre rance et lécher le mélange, ceci est meilleur que son emploi seul car le mélange vient remédier au danger du séné et vient l’aider dans son action laxative. 

L’avis le plus juste concernant As-Sanût est qu’il s’agit de l’Aneth odorant.

(Ibn al Qayyim – Zad al ma’ad – L’authentique de la médecine prophétique.)

La convalescence correspond à la période ou le malade tend vers la guérison et dont l’appétit revient progressivement afin de reprendre des forces. 

‘Urwa rapporte que ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – ordonnait la talbîna pour le malade et pour la personne affligée d’un deuil récent. “J’ai, disait-elle, entendu l’Envoyé d’Allah  dire que la talbîna soulage le cœur du malade et dissipe en partie le chagrin.”

(Hadith 5689 – Sahih al Bukhari)

Le Messager d’Allah ﷺ a dit : “La peste est un supplice envoyé à un groupe des Enfants d’Israël et a ceux qui vous ont précédés. Si vous entendez qu’elle se déclare dans un endroit, n’y entrez pas. Et si elle se déclare là où vous vous trouvez, n’en sortez pas pour la fuir.” (Bukhari 3473)

*Ce qui est valable pour la peste est valable pour les autres épidémies ayant les propriétés suivantes : 

  1. Mortelles
  2. Contagieuse

Abû Hurayrah رضي الله عنه rapporte avoir entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire : « Il y a dans la graine noire un remède contre tout mal, sauf contre le sâm. » (Al-Bukhârî n°5688).

*La propriété anti-inflammatoire de la nigelle ne fait pas d’elle un anti-inflammatoire exclusif. Il convient ceci dit de l’utiliser en petite quantité pour une meilleure efficacité et éviter toute toxicité.

“Elle est utile contre toutes les maladies froides, et aussi les maladies chaudes et sèches en amenant les forces des remèdes froids et humides, en raison de son absorption rapide si on en prend une petite quantité – Certains ont prétendu que trop en consommer était mortelle” 

(Ibn al Qayyim Zad al ma’ad – Cf L’authentique de la Médecine Prophétique ed.Tawbah)

“At-tâ3ûn (la peste ou toute épidémie mortelle) est un châtiment envoyé par Allâh mais c’est une miséricorde pour le croyant qui, si la terre où il se trouve est touchée, y demeure et endure patiemment tout en ayant la ferme conviction que ne l’atteindra que ce qu’Allâh a écrit pour lui, Allâh lui inscrit alors l’équivalent de la récompense du martyr.”

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine.

*Il convient toutefois de faire les causes pour s’en prémunir et respecter les gestes barrières et mesures internationales mises en place. 

D

Anas Ibn Mâlik رضي الله عنه rapporte :” Le Messager d’Allah ﷺ a permis à ‘Abd Ar-Rahmân Ibn ‘Awf et Az-Zubayr Ibn Ak-‘Awwâm رضي الله عنه de porter de la soie, car ils étaient atteints de démangeaison”. (Al-Bûkhari n°2919)

  • Savoir qu’Allah nous dit dans le Coran (traduction rapprochée) :

« Ainsi faisons-Nous alterner les jours (tantôt bons et tantôt mauvais) parmi les gens » 

(S3V140)

  • Considérer le verset suivant ou Allah dit aussi (traduction rapprochée) :

« Ô gens! Une exhortation vous est venue de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants »

(S10V57)

  • Apprendre et prononcer l’invocation suivante :

D’après Abdullah ibn mas’oud(qu’Allah soit satisfait de Lui), dans un hadith rapporté par l’imam Ahmed, le prophète (prières et salutations d’Allah sur lui) a dit:

« Nul d’entre vous n’est touché par al _ham ni al hazn (voir plus haut) et qui dit: Ô Allah, je suis Ton serviteur, fils de ton serviteur, fils de ta servante. Mon toupet est dans Ta main.

Ton jugement à mon sujet s’accomplit.

Ton décret me concernant n’est que justice.

Je Te demande par tous les noms qui T’appartiennent, par lesquels Tu t’es nommé ou que Tu as révélé dans Ton livre ou que Tu as enseigné à une de Tes créatures ou que Tu as gardé pour Toi dans la science de l’invisible, de faire du coran une ondée pour mon coeur, une lumière pour ma poitrine et qu’il dissipe ma tristesse (huzn) et fasse disparaître mes soucis (_ham et gham); sans qu’Allah ne dissipe ses soucis (_ham et huzn) et sans qu’Allah ne lui change sa situation en mieux.

On lui dit alors: ô messager d’Allah, ne devrions-nous pas l’apprendre?

Il répondit: certes, il appartient à quiconque l’entend de l’apprendre »

  • Consommer la talbîna qui est une soupe a base d’orge et d’eau. 

‘Urwa rapporte que ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – ordonnait la talbîna pour le malade et pour la personne affligée d’un deuil récent. “J’ai, disait-elle, entendu l’Envoyé d’Allah  dire que la talbîna soulage le cœur du malade et dissipe en partie le chagrin.”

(Hadith 5689 – Sahih al Bukhari)

‘Urwa rapporte que ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – ordonnait la talbîna pour le malade et pour la personne affligée d’un deuil récent. “J’ai, disait-elle, entendu l’Envoyé d’Allah  dire que la talbîna soulage le cœur du malade et dissipe en partie le chagrin.”

(Hadith 5689 – Sahih al Bukhari)

Une expérience au cours de laquelle du “streptozotocin” (une matière qui provoque le diabète) à été injecté. Les rats ont été divisés en deux groupes. Un de ces groupe à bénéficier de l’huile de nigelle. Les résultats ont mis en évidence une augmentation de l’hormone d’insuline dans le sang et de par ce fait une diminution du taux de sucre dans le sang.  Une augmentation de la virulence des cellule bêta dans le pancréas. Ceci montre que la nigelle à un effet sur le diabète. Cela nécessite plus d’études et expérimentations.

Une consommation régulière d’huile de nigelle en petite quantité pourra agir positivement sur votre diabète. Discutez-en avec votre diabétologue afin de mettre en place une stratégie thérapeutique adaptée.

“[En posant sa main sur l’endroit douloureux : ] Au nom d’Allah [trois fois], je me mets sous la protection d’Allah et de Son pouvoir contre le mal que je ressens et que je cherche à éloigner [sept fois].” Bismi l-lâhi (3 fois), puis : Ahûdhu bi-l-lâhi wa qudratihi min sharri mâ ajidu wa uhâdhiru (7 fois) (Mukhtasar Muslim 1447)

Le remède consiste à dire l’invocation suivante : 

“Je crois en Allah et Ses prophètes. Allah est unique. Allah se dispense de toute chose. Il n’a pas enfanté, n’a pas été enfantée, et n’a aucun semblable. Il est le Premier, le Dernier, l’Apparente, Il connaît les secrets les plus enfouis, et Il est Omniscient.” Puis crachoter 3 fois à gauche, rechercher la protection d’Allah contre Satan et cesser d’écouter les insufflations de ce dernier.

[Phonétique]

“Aamantu bi-lahi wa roussoulihi, Allahou Ahadoun, Allahou as-Samadou, lam yalid wa lam youlad wa lam yakoun lahou koufouwan ahadoun. Houwa al-Awwalou wa al-Aakhirou wa ad-Dhahirou wa al-Baattinou wa houwa bi koulli shay-in ‘aliim.”

(As- Sahiha 1/236 – Sahih Adhkar Sheikh al Albani)

La dysenterie est une maladie infectieuse provoquant des troubles digestifs et diarrhées sévères.

Abû Sa’îd a dit : “Un homme vint trouver le Prophète (ﷺ) et lui dit : Mon frère a un relâchement du ventre. – Donne-lui à boire du miel”, répondit le Prophète. Il lui en fit boire, puis revient et dit : ” Je lui ai fait boire, mais cela n’a fait qu’augmenter sa diarrhée. – Allah, reprit le Prophète, a dit vrai, c’est le ventre de ton frère qui ment.”

(L’imam al Bukhârî qu’Allah fasse miséricorde à placé ce hadith dans le chapitre ” Le remède de la dysenterie” Hadith n°5716)

E

Le Messager d’Allah ﷺ a dit : “La peste est un supplice envoyé à un groupe des Enfants d’Israël et a ceux qui vous ont précédés. Si vous entendez qu’elle se déclare dans un endroit, n’y entrez pas. Et si elle se déclare là où vous vous trouvez, n’en sortez pas pour la fuir.” (Bukhari 3473)

*Ce qui est valable pour la peste est valable pour les autres épidémies ayant les propriétés suivantes : 

  1. Mortelles
  2. Contagieuses

Dans les deux “Sahihs”, sont mentionnées ces paroles de ‘Ata’ Ben Abi Rabah : 

 

“Ibn Abbas a dit: Te désignerai-je une femme vouée au Paradis ?

Je répondis positivement.

Il me dit: cette femme noire vint trouver le Prophète sallallahou alayhi wa salam et lui dit: Je suis épileptique et il m’arrive de me dénuder. Invoquez Allah pour qu’Il m’enveloppe de Ses grâces”.

Il répondit: “Si tu te montres patiente, tu auras le Paradis comme récompense et si tu le désires, j’invoquerai Allah pour qu’Il te guérisse”.

Elle répliqua “Je patienterai” puis ajouta: “Je me dénude. Implorez Allah afin que je cesse de le faire.

Et il invoqua Allah pour elle”.

Voir aussi ici

“Si on boit un Mithqâl de graine de nigelle avec de l’eau, elle est efficace contre l’essoufflement et la gêne respiratoire”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Le ministre et savant, SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve), a expliqué dans les conditions à respecter pour l’application de l’exorcisme, trois conditions :

 

La première : que ceci (l’exorcisme) soit sur la base des Noms et Attributs d’Allâh – Djalla wa ‘Ala, ce qui veut dire, que la recherche de protection se face par Allâh – Djalla wa ‘Ala – et que le moyen intermédiaire (employé) soit par les Noms et Attributs d’Allâh – Djalla wa ‘Ala.

 

La deuxième : que cela soit fait en langue arabe.

Et si la personne ne connait pas le sens des versets, que cela soit fait en une autre langue que l’arabe.

 

La troisième : que le guérisseur, comme la personne malade, croit que cet exorcisme (Rouqiah) n’est qu’une cause parmi les causes.

Et le bénéfice de ces causes ne dépend que de la volonté d’Allâh – Djalla wa ‘Ala. Que cela peut, comme il peut ne pas être bénéfique (pour la personne) si ce n’est par la volonté d’Allâh – Djalla wa ‘Ala – en Ses Noms sanctifiés.

*Si une de ces conditions n’est pas respectée par la personne qui pratique la Roqya, cette personne est alors soit un ignorant, soit un charlatan ou un sorcier.

F

Ibn ‘Omar رضي الله عنه rapporte que le Prophète ﷺ a dit : ” La fièvre , ou la forte fièvre n’est qu’une émanation de l’Enfer, rafraîchissez-la par de l’eau”.

Selon Nâfi’, quand Ibn ‘Umar avait la fièvre il prononçait cette invocation : ” Seigneur, éloigne de nous le châtiment.”

(Al Bukhâri 5723)

*Cela serait plus spécifique à la fièvre non infectieuse explique Sheikh Bazmoul et Allah est plus Savant. En effet la fièvre infectieuse comme son nom l’indique à une origine infectieuse et il faudra alors traiter l’infection en premier lieu en plus de l’application du hadith cité- Pour les fièvres passagères, faisant suite par exemple à un coup de chaleur et bien ce remède suffira si Allah le Veut)

Allah dit  (traduction rapprochée du verset) :

J’ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondante, et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières” (sourate 71, versets 10-12)

G

La gastrite est une inflammation de la muqueuse qui tapisse l’estomac. Le Costus indien est un remède prophétique à de nombreux maux. L’expérience et les recherches ont montré qu’il possède propriétés anti-inflammatoires et des bienfaits pour les problèmes gastriques.

Umm Qays rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Utilisez le bois indien, car il est une guérison pour sept maladies, parmi lesquelles la pleurésie. (Sahih Abû Dâwud 3877)

La nigelle ainsi que le miel ont également des effets bénéfiques dans le traitement de l’inflammation.

“Si on boit un Mithqâl de graine de nigelle avec de l’eau, elle est efficace contre l’essoufflement et la gêne respiratoire”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Abû Hurayrah رضي الله عنه rapporte avoir entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire : « Il y a dans la graine noire un remède contre tout mal, sauf contre le sâm. » (Al-Bukhârî n°5688).

*La propriété anti-inflammatoire de la nigelle ne fait pas d’elle un anti-inflammatoire exclusif. Il convient ceci dit de l’utiliser en petite quantité pour une meilleure efficacité et éviter toute toxicité.

“Elle est utile contre toutes les maladies froides, et aussi les maladies chaudes et sèches en amenant les forces des remèdes froids et humides, en raison de son absorption rapide si on en prend une petite quantité – Certains ont prétendu que trop en consommer était mortelle” 

(Ibn al Qayyim Zad al ma’ad – Cf L’authentique de la Médecine Prophétique ed.Tawbah)

Jâbir Ibn ‘Abdallah (رضي الله عنه) rapporte qu’il a entendu le Prophète (ﷺ) dire : La guérison repose en trois choses : la gorgée de miel, l’incision de la ventouse, et la brûlure du cautère, mais j’interdis à ma communauté la cautérisation.”

(Sahih al Bukarî n°5683 et Muslim n°2205))

Il (Ibrâhim عليه السلام) a annexé la maladie à sa propre personne (en disant “quand je suis malade” et non “quand Il me rend malade”) bien que la maladie et la guérison proviennent toutes deux d’Allâh, observant ainsi un bon comportement (envers Allâh).

Al-Baghawi

H

Si on instille l’huile de nigelle, elle sera utile contre l’hémiplégie et le tétanos en éliminant leurs matières.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Sahl Ibn Sa’d as – Sâ’idî a dit : ” Lorsque le casque de l’Envoyé de d’Allah  () fut brisé sur sa tête, que son visage fut tout ensanglanté et que sa dent fut cassée, ‘Alî alla chercher de l’eau dans son bouclier et Fâtima se mit à laver le sang qui couvrait le visage du Prophète (). Puis, voyant que le sang l’emportait en abondance sur l’eau, elle alla prendre une natte, la brûla et l’appliqua sur la blessure de l’Envoyé d’Allah () : alors le sang cessa de couler.

(Sahîh al Bukharî n°5722) 

“Si on dissous le sarcocolle dans l’eau et qu’on en applique dans l’anus, puis qu’on saupoudre de nigelle, ce sera une trés bonne poudre contre les hémorroïdes.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Il s’agit d’une pratique ancestrale que le Prophète nous a recommandé. Elle consiste en la pose de ventouse sur des incisions faites, exerçant alors une pression négative afin d’extraire un sang constituant un surplus pour l’organisme. Ses bienfaits sont démontrés scientifiquement.

Ibn ‘Abbas qu’Allah agrée rapporte que le Prophète  a dit : “La nuit du voyage nocturne, aucun groupe d’anges ne m’a approché sans qu’ils m’aient tous dit : Ô Muhammed, recours à la HIjama” et sous une formulation de Anas (ضي الله عنه) : “Ordonne à ta communauté la pratique de la hijama.” (Ibn Mâjah (3477-3479), As-Sahîhah (2263)

Abû Hurayrah (ضي الله عنه) rapporte que le Prophète  a dit : ” Quiquonque pratique la Hijama le 17, 19 et 21, ceci sera un guérison pour tous les maux.”

(As- Sahîha (622))

L’huile de nigelle est extraite à partir de la graine de nigelle par pression à froid. Sa concentration en principe actif est beaucoup plus forte que dans une même quantité de graine. 

Abû Hurayrah رضي الله عنه rapporte avoir entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire : « Il y a dans la graine noire un remède contre tout mal, sauf contre le sâm. » (Al-Bukhârî n°5688).

* Il convient ceci dit de l’utiliser en petite quantité pour une meilleure efficacité et éviter toute toxicité.

“Elle est utile contre toutes les maladies froides, et aussi les maladies chaudes et sèches en amenant les forces des remèdes froids et humides, en raison de son absorption rapide si on en prend une petite quantité – Certains ont prétendu que trop en consommer était mortelle” 

(Ibn al Qayyim Zad al ma’ad – Cf L’authentique de la Médecine Prophétique ed.Tawbah)

L’hydropisie renvoi à la notion d’épanchement liquidien dans les cavité naturelles du corps ou entre certains éléments des tissus conjonctifs. L’hydropisie est synonyme d’œdèmes.

L’imam Ibn al Qayyim considère pour ce type de mal le hadith suivant :

Anas – رضي الله عنه – rapporte que , des gens ayant pris la fièvre à Médine, le Prophète ﷺ leur enjoignit d’aller trouver son berger qui gardait ses chameaux et de boire du lait et de l’urine de ces animaux. Ces gens se rendirent auprès du berger; ils burent du lait et de l’urine des chameaux jusqu’au moment où ils recouvrèrent la santé. […] (Al Bukhâri Hadith n°5729)

Des chercheurs au Maroc ont voulu tester l’effet de l’essence de nigelle a raison de 0,6 mg/gr sur l’évacuation des urines et la diminution de la tension artérielle. Les chercheurs ont constaté une diminution de 22% en moyenne chez les rats traités à “l’adelate” . De plus une augmentation des urines à été constaté.

*Cela met en avant le caractère diurétique de la nigelle. Un autre effet connu de celle-ci est qu’elle possède des propriétés “vaso-dilatatrices” et agirait alors également au niveau de la volémie.

On peut citer aussi la Hijama qui est bénéfique dans le traitement de l’hypertension artérielle si elle est effectuée correctement puisque lorsque l’on diminue le volume d’un fluide dans un système que l’on considère comme fermé et bien sa pression diminue.

Le Dr Ait.Mouloud apporte une précision importante : “Si le patient souffre d’hypertension artérielle, le volume de sang recueilli sera conséquent, ne soyez pas surpris mais surtout n’attendez pas de voir le liquide jaune pour arrêter la séance. Le patient risquerait alors de faire une hypotension et perdre connaissance.”

Dans le cas de l’hyperthyroïdie, il est nécéssaire d’associer hijama et traitement médicamenteux d’emblée avance le Dr. Ait Mouloud car les risques cardio-vasculaires sont importants.

(extrait du livre “La hijama, fondements techniques conseils, ed.Tawbah”)

La hijama peut s’avérer être un traitement efficace pour réguler le taux d’hormone thyroidienne quit à ajouter un traitement de subtitution si besoin afin de compléter.

(Dr Ait Mouloud, extrait du livre “La hijama, fondements techniques conseils, ed.Tawbah”)

I

La graine noire lorsqu’elle est broyée avec du vinaigre, si on s’en enduit, elle est utile et guérit la lèpre , le vitiligo noir et l’impétigo profond.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Dans le langage médicale “Français” les patholigies terminant par -“ite” désignent généralement une inflammation. A titre d’exemple on peut citer la colite qui est une inflammation du côlon, pharyngite qui est une inflammation du pharynx, sinusite qui est une inflammation des sinus et ainsi de suite..

Parmi les éléments de la médecine prophétique ayant un effet “anti-inflammatoire” on retrouve la graine de nigelle et son huile mais aussi le costus indien.

Ibn ‘Abbâs –  qu’Allah les agrée lui et son père – rapporte que le Prophète (ﷺ) se fit saigner; il donna un salaire à l’opérateur et se fit faire une injection nasale.

(Sahih al Bukharî n°5691)

Umm Qays Bint Mihsan déclare avoir entendu le Prophète (ﷺ) dire : ” Servez-vous du bois indien, c’est le remède de sept maladies. Il s’emploie par les narines en cas d’angine et se prend par un coin de la bouche en cas de pleurésie.” 

(Sahih al Bukhari – hadith n°5692)

J

“Si on en trempe sept grains de nigelle dans le lait d’une femme, qu’instille ensuite le malade atteint de jaunisse, cela sera très utile.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

K

Le khôl est du sulfure d’antimoine porphyrisé qui sert de remède pour l’œil. 

Le Prophète – ﷺ – a dit : « Mettez-vous du noir ; car il renforce la vue et fait pousser les cils ». Rapporté par Tirmidhi.

L

Allah subhanu-wa-ta’ala dit (sens approché de la traduction du verset) : 

“Il y a un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leur ventre, d’un produit issu du mélange des excréments intestinaux et du sang – un breuvage pur, délicieux pour les buveurs.”

(Sourate An-Nahl, v66)

“Il y aura là des ruisseaux d’une eau toujours pure, et des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable”.

(Sourate Muhamed, v15)

On rapporte que lors de son Voyage Nocturne, on apporta au Messager d’Allah (ﷺ) une coupe de vin et une autre de lait. Il regarda les deux et prit celle de lait. Jibrîl (‘alayhi salam) dit : ” Louange à Allah qui t’a dirigé vers la saine nature, si tu avais pris la coupe de vin, ta Communauté se serait égarée.”

(Sahih Al-Bukhari n°5576 et Muslim n°167)

Al-Layth ajoute que Yûnus lui a raconté qu’Ibn Shihâb az-Zuhri ayant demandé à Abû Idrîs s’il était permis de faire ses ablutions ou de se désaltérer avec du lait d’ânesse, du fiel de fauve ou de l’urine des chameaux, celui-ci répondit que les musulmans en faisaient usage comme remèdes et ne voyaient à cela aucun mal. En ce qui concerne le lait d’ânesse nous savons que l’Envoyé d’Allah (ﷺ) a interdit la chair de ces animaux, mais nous n’avons pas connaissance qu’il y ait à l’égard de leur lait aucun recommandation, ni aucune prohibition. Quant au fiel des fauves, Abû Tha’laba m’a raconté que l’Envoyé d’Allah (ﷺ) a interdit de manger la chair des fauves à dents canines.

(Sahih al Bukhari n°5781)

Anas – رضي الله عنه – rapporte que , des gens ayant pris la fièvre à Médine, le Prophète ﷺ leur enjoignit d’aller trouver son berger qui gardait ses chameaux et de boire du lait et de l’urine de ces animaux. Ces gens se rendirent auprès du berger; ils burent du lait et de l’urine des chameaux jusqu’au moment où ils recouvrèrent la santé. […]

(Al Bukhâri Hadith n°5729)

‘Abdallah Ibn Mas’ud (qu’Allah agrée) rapporte que le Messager d’Allah (ﷺ) a dit : “Buvez du lait de vache, car elle broute à tous les arbes”.

(As-Sahiha n°1943)

D’après Abû Hurayra, l’Envoyé d’Allah (ﷺ) a  dit : “Il n’y a ni contagion des maladies, ni augures à tirer des oiseaux, ni chouette, ni choléra. Fuyez le lépreux comme vous fuyez le lion.”

(Sahih al Bukharî n°5707)

*Pas de contagion : Les savants expliquent cela par le fait que les maladies peuvent se transmettre par la volonté Divine mais non d’elles-mêmes

“La graine noire broyée avec du vinaigre, si on s’en enduit, elle est utile et guérit la lèpre , le vitiligo noir et l’impétigo profond.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

M

Le Prophète ﷺ a dit : « La truffe est une forme de manne, et son suc est une guérison pour l’œil ». (Al-Bukhari n°5708 – Chapitre ” La manne est un remède pour les yeux”)

Umm Salama رضي الله عنها rapporte que le Prophète ﷺ, ayant vu chez elle une esclave éprouver une altération du visage, s’écria : “Qu’on l’exorcise, elle vient d’être atteinte du mauvais œil.” (Hadith 5739) * Précision : A propos de l’altération du visage les commentateur du hadith parlent de noirceur ou rougeur du visage.

Ibn ‘Abbas rapporte que le Prophète ﷺ, étant en état d’Ihrâm et souffrant de la tête, s’y fit appliquer des ventouses, pendant qu’il était à un point d’eau nommée Lahy Jamal. (Al Bukhari n°5700)

Suivant un autre isnâd, Ibn ‘Abbâs rapporte que l’Envoyé d’Allah (ﷺ), étant en état d’ihrâm et souffrant de la tête, s’y fit appliquer des ventouses sur la tête à cause d’une migraine dont il souffrait.

(Sahih al Bukhari n° 5701) 

Allah dit (traduction rapprochée) dans la sourate an nahl (les abeilles) au verset 69 : 

 
يَخْرُجُ مِن بُطُونِهَا شَرَابٌ مُّخْتَلِفٌ أَلْوَانُهُ فِيهِ شِفَاءٌ لِّلنَّاسِ
 
“De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme”
 

Jâbir Ibn ‘Abdallah (رضي الله عنه) rapporte qu’il a entendu le Prophète (ﷺ) dire : La guérison repose en trois choses : la gorgée de miel, l’incision de la ventouse, et la brûlure du cautère, mais j’interdis à ma communauté la cautérisation.”

(Sahih al Bukarî n°5683 et Muslim n°2205))

‘Aicha qu’Allah l’agrée – a dit : ” Le Prophète (ﷺ) aimait les sucreries et le miel.”

(Sahih al Bukharî n°5682)

*Il s’agit des bonnes sucreries celles qui  bonnes pour l’organisme et ne lui causent pas de tord. La voie du Prophète (ﷺ) est celle du Coran.

Allah dit (dans le sens approchée de la traduction du verset du Coran : ” Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises”[…]

(Sourate 7 v.157)

Il convient alors d’utiliser les bonnes sucreries et d’utiliser les bons sucres.

Al-Aswad (Ibn Yazîd) rapporte qu’il interrogea ‘Äisha au sujet de l’emploi de l’exorcisme (Roqya) pour les piqûres d’animaux vénimeux. “Le Prophète ﷺ, répondit-elle, en a autorisé l’emploi contre tous les animaux vénimeux.” (Bukhari 5741)

Si on  broie finement la graine de nigelle et qu’on en avale une quantité de deux dirhams par jours avec de l’eau froide, cela sera utile à celui qui est mordu par un chien enragé, avant que l’eau ne soit finie, et le malade sera préservé de la perte.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

D’après Abû Hurayra, l’Envoyé de Dieu (ﷺ) a dit : “Quand une mouche tombe dans le bol de l’un d’entre vous, qu’il plonge l’insecte en entier dans le liquide et qu’il l’en retire ensuite, parce que l’une des deux ailes contient un remède et l’autre une maladie.”

(Sahih al Bukharî n°5782)

Il s’agit d’une inflammation des muqueuses de la bouche et du système digestif se manifestant par des douleurs et aphtes plus ou moins nombreux.

Une étude à mis en évidence que la gelée royale administrée par une certaine procédure a amélioré les signes et les symptômes de la mucite buccale et a considérablement raccourci son temps de guérison.Le grand livre de l’apithérapie recommande de consommer 0.5g de gelée royale fraîche deux fois par jour dans votre bouche et de conserver cela le plus longtemps possible en contact avec la muqueuse puis d’avaler.

(The effect of royal jelly on oral mucositis in patients undergoing radiotherapy and chemotherapy, hollistic nursing practice 2014)

Le henné est bénéfique pour les aphtes si on le mâche mais aussi pour les plaies de la bouche et les candidoses qui touchent les enfants. (Muguet buccal)

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad al Ma’ad /L’authentique de la Médecine Prophétique)

N

‘Uqbah Ibn ‘Âmir al Juhanî qu’Allah agrée rapporte que le Messager d’Allah  a dit : ” Ne contraignez pas vos malades à manger et à boire, car Allah subhanahu-wa-ta’ala les nourrit et les abreuve.” 

As-Sahîhah (727)

La plupart des maladies sont accompagnées d’un manque d’appétit, et de fait, contraindre le malade à boire et à manger peut lui être nocif en raison de l’indisposition du système digestif. Le malade doit bénéficier d’une nourriture spécifique, et généralement le retour de l’appétit est annonciateur de guérison.  (L’authentique de la médecine prophétique, ed.Tawbah)

L’utilisation de la Talbîna aide au malade convalescent à reprendre des forces et constitue un bienfait pour celui-ci. Se référer à la lettre “C” pour “convalescence”

O

“Si on broie la graine de nigelle finement et qu’on la mélange avec l’huile de la graine verte et qu’on en met trois gouttes dans l’oreille, elle sera utile contre ce qu’on peut y trouver comme froid, air et occlusion.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

L’hydropisie renvoi à la notion d’épanchement liquidien dans les cavité naturelles du corps ou entre certains éléments des tissus conjonctifs. L’hydropisie est synonyme d’œdèmes.

L’imam Ibn al Qayyim considère pour ce type de mal le hadith suivant :

Anas – رضي الله عنه – rapporte que , des gens ayant pris la fièvre à Médine, le Prophète ﷺ leur enjoignit d’aller trouver son berger qui gardait ses chameaux et de boire du lait et de l’urine de ces animaux. Ces gens se rendirent auprès du berger; ils burent du lait et de l’urine des chameaux jusqu’au moment où ils recouvrèrent la santé. […] (Al Bukhâri Hadith n°5729)

On raconte qu’un homme avait des ongles fendus et qu’il promit  de l’argent à qui le soignerait, mais il ne trouva personne. Un jour, une femme lui prescrit de boire du henné pendant dix jours, mais il n’eut pas le courage de le faire. Puis il fit des infusion de henné qu’il but, il guérit et ses ongles reprirent leur beauté. Si on applique une pâte de henné sur les ongles, cela leur sera bénéfique et leurs rendra leur beauté.

Ibn al Qayyim al Jawziyya 

(Zad al Ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

La solution réside dans ce qu’Allah سبحانه وتعالى a recommandé dans Sa parole (traduction rapprochée) :

“Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d’Allâh contre le Diable banni.

Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur.

Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui.” (sourate An-Nahl verset 98 à 100)

Allâh سبحانه وتعالى nous a recommandé de rechercher la protection auprès de Lui contre le Diable banni avant la récitation du Coran afin qu’Allâh chasse cet ennemi et l’éloigne de nous.

 

Ensuite, il t’incombe de méditer le Coran, car méditer le Coran t’apportera l’humilité et le recueillement et te donnera envie de lire ce Noble Livre.

Il ne faut pas que ta seule préoccupation soit de terminer la sourate que tu lis ou de clôturer la partie (le juz) que tu récites, il faut plutôt que ton intention soit de réfléchir et de méditer sur les versets d’Allâh سبحانه وتعالى que tu lis.

Lors de la prière nocturne, le Prophète صلى الله عليه وسلم récitait de longues sourates, lorsqu’il passait par un verset mentionnant une miséricorde il s’arrêtait et implorait Allâh, et lorsqu’il passait par un verset mentionnant un châtiment il s’arrêtait et recherchait protection auprès d’Allâh.

Ceci est une preuve qu’il lisait le Coran avec méditation et présence d’esprit.

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan

L’otite est une inflammation de l’oreille. Il existe un lien anatomique entre l’oreille et le rhino-pharynx. La trompe d’eustache est le conduit  qui relie la paroi antérieure de l’oreille moyenne a ce dernier. Les infections et inflammations débuteraient du rhinopharynx pour ensuite migrer vers l’oreille par le biais de la trompe d’eustache. Les bactéries montent plus rapidement du nez vers l’oreille chez l’enfant car la trompe d’eustache est plus courte et plus large que chez l’adulte, c’est ce qui explique pourquoi les enfants sont plus sujets aux otites que les adultes.

Il apparaît alors en raison de ce lien qu’il y a entre l’oreille et le rhino-pharynx que les remèdes bénéfiques pour les voies laryngées et pharyngées sont aussi bénéfiques pour les otites.

Dans un hadith authentique Jâbir Ibn ‘Abd: rapporte رضي الله عنھا Allah « Le Prophète صلى الله عليه وسلم est entré chez ‘Aichah alors qu’il y a
avait chez elle un enfant dont les deux narines saignaient. Il demanda : « Qu’est-ce cela ? » Ils répondirent : il souffre de pharyngite ou d’un mal de tête. Il leur dit : « Malheur à vous, ne tuez
pas vos enfants ! Si l’enfant d’une femme souffre de pharyngite ou d’un mal de tête qu’elle utilise du costus indien, le râpe dans l’eau et
le lui instille [dans les
narines]. » ‘ Aichah ordonna qu’on applique cela à l’enfant, et il guérit ».

(Ahmad
(3/315) qualitfié d’authentique
par al Arnâ’ut)

P

“La graine de nigelle est utile à la paralysie faciale si on instille son huile par le nez.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Sur ce sujet, je ne connais pas quoi que ce soit de clair, hormis que je conseille, en allant dormir, de pratiquer les invocations légiférées pour la recherche de Refuge (en Allâh).

Une personne si elle pratique le Dhikr légiféré en allant dormir :

اللَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ

(آية الكرسي)

et il lit 

قُلْ هُوَ اللهُ أحَدٌ

et les المعوذتين (sourates al falaq et an nas) trois fois en allant dormir.

Il sera à l’abri de cela in shâa Allâh.

Et à partir de cela, il dit :

أعوذ بكلمات الله التامّات من شر ما خلق

trois fois en allant dormir et au début de la nuit

et  ;

بِسْم الله الذي لا يضر مع اسمه شيء في الأرض و لا في السماء و هو السميع العليم  

trois fois au début de la nuit et allant dormir.

Tout ceci est une protection parmi les moyens de protection contre le jâthoum

La plupart du temps, et Allâh sait mieux, cela provient de l’action des démons (shayâtîn).

Cependant, ces rappels (Adhkar) et ces invocations de refuge le supprime et l’empêche.

Toutes les Louanges sont à Allâh.

(Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz)

Le Messager d’Allah ﷺ a dit : “La peste est un supplice envoyé à un groupe des Enfants d’Israël et a ceux qui vous ont précédés. Si vous entendez qu’elle se déclare dans un endroit, n’y entrez pas. Et si elle se déclare là où vous vous trouvez, n’en sortez pas pour la fuir.” (Bukhari 3473)

Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes oeuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.

(Sourate An-Nur v55)

“Sheikh al Wasabi qu’Allah fasse miséricorde défini dans son livre al Qawl al Mufid les différents types de peur. La peur illusoire est celle qui n’a en fait aucune raison concrète, ou si elle en a une, elle est faible. Il s’agit d’une peur blâmable. Puis il dit : C’est ainsi que la foi complète, la pleine confiance en Allah et le courage repoussent cette catégorie de peur.”

Sheikh Ibn Baz suite à une question posée à propos de l’angoisse et des “peurs sans raisons” :

Allâh dit :

ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَتَطۡمَٮِٕنُّ قُلُوبُهُم بِذِكۡرِ ٱللَّهِ‌ۗ أَلَا بِذِڪۡرِ ٱللَّهِ تَطۡمَٮِٕنُّ ٱلۡقُلُوبُ

(traduction rapprochée) 

«Ceux qui ont cru et dont les cœurs s’apaisent au rappel d’Allâh. N’est-ce pas que les cœurs se tranquillisent au rappel d’Allâh ?». (sourate Ar-Ra’d verset 28)

Multiplie l’évocation d’Allâh. 

Lorsque tu te sens stressé évoque Allâh :

سبحان الله

SobhanAllâh

(Gloire et pureté à Allâh)

الحمد لله

Al-hamdoulillah

(Louange à Allâh)

لا إله إلا الله

La ilâha illAllâh

(Nul ne mérite d’être adoré en dehors d’Allâh)

الله أكبر 

Allâhou akbar

(Allâh est le plus Grand)

لا حول ولا قوة الا بالله‬‎

La hawla wa la qouwata ila billâh

(Il n’y a de force et de puissance que par Allâh)

سبحان الله وبحمده

SobhanAllâh wa bihamdihi

(Gloire et louange à Allâh),

سبحان الله العظيم 

SobhanAllâh al-‘Adhim

(Gloire à Allâh l’Immense)

لا إله إلا الله وحده لا شريك له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير

La ilâha illAllâh wahdahou la charîk lahou, lahoul moulk wa lahoul hamd wa houwa ‘ala koulli chayn qadîr

(Nul ne mérite d’être adoré en dehors d’Allâh, Seul sans associés, à Lui la royauté et à Lui la louange et Il est Capable de tout).

Multiplie ces formules, lis le Coran, demande protection à Allâh contre le diable, et ce que dont tu souffres disparaîtra.

Et toutes les louanges appartiennent à Allâh.

Al-Aswad (Ibn Yazîd) rapporte qu’il interrogea ‘Äisha au sujet de l’emploi de l’exorcisme (Roqya) pour les piqûres d’animaux vénimeux. “Le Prophète ﷺ, répondit-elle, en a autorisé l’emploi contre tous les animaux vénimeux.” (Bukhari 5741)

“L’huile de nigelle est utile contre les piqûres du serpent, les verrues et les grains de beauté.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Dans un hadith authentique Jâbir Ibn ‘Abd: rapporte رضي الله عنھا Allah « Le Prophète صلى الله عليه وسلم est entré chez ‘Aichah alors qu’il y a
avait chez elle un enfant dont les deux narines saignaient. Il demanda : « Qu’est-ce cela ? » Ils répondirent : il souffre de pharyngite ou d’un mal de tête. Il leur dit : « Malheur à vous, ne tuez
pas vos enfants ! Si l’enfant d’une femme souffre de pharyngite ou d’un mal de tête qu’elle utilise du costus indien, le râpe dans l’eau et
le lui instille [dans les
narines]. » ‘ Aichah ordonna qu’on applique cela à l’enfant, et il guérit ».

(Ahmad (3/315) qualitfié d’authentique par al Arnâ’ut)

Abû Hâzim rapporte qu’il entendit Sahl Ibn Sa’d être interrogé sur la manière dont fut soignée la blessure du Messager d’Allah au jour de la bataille de Uhud, et il répondit :” Son visage fut blessé, sa quatrième dent incisive fut cassée et son casque brisé.” Fatimah, la fille du Message d’Allah ﷺ, lavait le sang et ‘Ali Ibn Abî Tâlib lui versait l’eau dans le bouclier. Lorsque Fatimah vit que le sang ne cessait de couler, elle prit un bout de natte, le brûla jusqu’à ce qu’il devienne cendre, elle l’appliqua sir la blessure, et le sang cessa de couler.” * (Al Bukhari n°2911) – Précision : Il s’agit de la cendre de natte de papyrus selon Ibn Al Qayyim

‘Ubaydallâh Ibn ‘Abdallâh rapporte qu’Umm Qays Bint Mihsan, une des premières femmes qui émigrèrent et qui prêtèrent le serment de fidélité à l’Envoyé d’Allah (), était la sœur de ‘Ukkâsha Ibn Mihsan et qu’elle lui raconta qu’avec un de ses fils auquel elle avait mis un tampon pour le guérir d’une angine, elle était allée trouver l’Envoyé d’Allah (). ” Prémunissez-vous envers Allah, lui dit le Prophète. Pourquoi fourrez-vous ces tampons à vos enfants ? Employez donc le bois indien qui est le remède de sept maladies entre autres de la pleurésie.”

(Sahih al Bukharî n°5718)

*Il voulait parler du costus dont le nom qust se prononce kust dans certains dialectes.

Ibn ‘Abbâs –  qu’Allah les agrée lui et son père – rapporte que le Prophète (ﷺ) se fit saigner; il donna un salaire à l’opérateur et se fit faire une injection nasale.

(Sahih al Bukharî n°5691)

Umm Qays Bint Mihsan déclare avoir entendu le Prophète (ﷺ) dire : ” Servez-vous du bois indien, c’est le remède de sept maladies. Il s’emploie par les narines en cas d’angine et se prend par un coin de la bouche en cas de pleurésie.” 

(Sahih al Bukhari – hadith n°5692)

Une étude égyptienne à montré que la pratique de la hijama sur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde à entraîné une amélioration clinique et biologique de leurs symptômes avec une diminution de l’inflammation principalement impliquée dans cette maladie.

(Immunomodulatory effects of blood letting cupping therapy in patients with rheumatoid arthritis, THE EGYPTIAN JOURNAL OF IMMUNOLOGY – 2005)

Ibn ‘Urja a dit : “A l’époque d’al-Hudaybiya, le Prophète (ﷺ) vint vers moi pendant que j’allumais le feu sous une marmite. Comme les poux grouillaient sur ma tête, il me demanda à deux reprises si cela me faisait du mal. – Oui, lui répondis-je. – Eh bien, reprit-il, rase-toi la tête, ensuite jeûne trois jours ou donne à manger à six pauvres ou fais un sacrifice.” “Je ne sais, dit un rapporteur, par laquelle des trois choses il commença (son énumération).

(Sahih al Bukhari n°5703)

*Pour les femmes et ceux pour qui se raser la tête est une chose pénible peuvent avoir recourt au miel a propos duquel

Allah dit (traduction rapprochée) dans la sourate an nahl (les abeilles) au verset 69 : 

يَخْرُجُ مِن بُطُونِهَا شَرَابٌ مُّخْتَلِفٌ أَلْوَانُهُ فِيهِ شِفَاءٌ لِّلنَّاسِ
 
“De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme” 
 

Ibn al Qayyim dit :

Si on barbouille le corps et les cheveux pouilleux par le miel, les poux seront tués.”
 
Ceci est avancé par le biais de l’expérience de plus Jâbir Ibn ‘Abdallah (رضي الله عنه) rapporte qu’il a entendu le Prophète (ﷺ) dire : La guérison repose en trois choses : la gorgée de miel, l’incision de la ventouse, et la brûlure du cautère, mais j’interdis à ma communauté la cautérisation.”
 

(Sahih al Bukarî n°5683 et Muslim n°2205))

‘La graine de nigelle appliquée en pansement avec du vinaigre, elle élimine les pustules, la gale suintante, et dissout les gonflements pituitaires chroniques, ainsi que les gonflements durs”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

R

“Si on  broie finement la graine de nigelle et qu’on en avale une quantité de deux dirhams par jours avec de l’eau froide, cela sera utile à celui qui est mordu par un chien enragé, avant que l’eau ne soit finie, et le malade sera préservé de la perte.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Du Doxorubicin à été injecté à des rats afin de provoquer une maladie rénale. Le traitement à base de Thymoquinone a mis en évidence le retardement du rejet de protéines et d’albumine dans l’urine, la mise en évidence d’un effet antioxydant qui ralentissait la nocivité de ce produit sur le rein. 

“Si on en fait des fumigations, elle chasse les bêtes venimeuses. Si on en fait des fumigations, elle chasse les bêtes venimeuses”.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

 

“Si on boit un Mithqâl de graine de nigelle avec de l’eau, elle est efficace contre l’essoufflement et la gêne respiratoire”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Dans un hadith authentique Jâbir Ibn ‘Abd: rapporte رضي الله عنھا Allah « Le Prophète صلى الله عليه وسلم est entré chez ‘Aichah alors qu’il y a
avait chez elle un enfant dont les deux narines saignaient. Il demanda : « Qu’est-ce cela ? » Ils répondirent : il souffre de pharyngite ou d’un mal de tête. Il leur dit : « Malheur à vous, ne tuez
pas vos enfants ! Si l’enfant d’une femme souffre de pharyngite ou d’un mal de tête qu’elle utilise du costus indien, le râpe dans l’eau et
le lui instille [dans les
narines]. » ‘ Aichah ordonna qu’on applique cela à l’enfant, et il guérit ».

(Ahmad (3/315) qualitfié d’authentique par al Arnâ’ut)

Des chercheurs Pakistanais ont constaté que l’essence de nigelle avait la propriété d’empêcher la production de l’oxyde nitrique impliquée dans les cas de rhumatismes. Ceci pourrait expliquer l’influence de la nigelle sur la diminution de l’inflammation articulaire.

“La graine de nigelle évacue, découpe, dissout et guérit du rhume froid si on la broie, qu’on l’enveloppe d’un bout de tissu et qu’on la respire continuellement.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

“La graine de nigelle grillée et broyée finement, puis trempée dans l’huile et instillée dans le nez, à une dose de trois ou quatre gouttes, elle sera utile contre le rhume qui s’accompagne de nombreux éternuements” 

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

 

S

Anas Ibn Malik qu’Allah fasse miséricorde rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit : ” Le remède à la sciatique est la queue de grasse d’une brebis arabe, fondue, puis partagée en trois portions consommées à jeun, pendant trois jours.

(As-Sahîha 1899)

L’administration de gelée royale vaginale s’est avérée efficace suite à une étude ménée. Celle-ci à montré une amélioration de  la qualité de vie des femmes ménopausées et s’est montrée bénéfique sur l’atrophie vaginale.

(Comparison between vaginal royal jelly and vaginal estrogen effects on quality of life and vaginal atrophy in postmenopausal women: a clinical trial study, Electron Physician. 2016 Nov)

“Si  cuit la graine de nigelle avec du vinaigre et qu’on s’en gargarise elle calme la douleur des dents causée par le froid.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Il est permis d’utiliser un tranquillisant en cas de nécessité et si cela est prescrit par un médecin spécialiste.

Qu’Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Comité permanent de l’Ifta

‘Âmir a entendu son père Sa’d – qu’Allah agrée – dire : “J’ai entendu l’Envoyé de d’Allah ﷺ prononcer ces mots : ” Quiquonque aura mangé le matin sept datte ‘ajwa ne sera pas incommodé ce jour-là par le poison ni par la sorcellerie”. (Bukharî,5769)

  1. ” Comme, dit Qatâda, je demandais à Sa’îd Ibn al Musayyab s’il est permis à un homme qui est l’objet d’un sortilège ou qui est empêché d’avoir des relations avec sa femme, de détruire  ce sortilège ou être exorcisé, il me répondit : “Il n’y a aucun mal à cela ; Ils ne désirent par là que le bien. Du moment qu’une chose est utile elle ne saurait être interdite”. (Chapitre 49 du Sahih al Bukharî – ” Doit-on enlever le sortilège de l’endroit où il est ?”)
  2. Roqya légiférée à l’aide du Coran et des sourates dites préservatrices : D’après ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – , au cours de la maladie dont il mourut, le Prophète ﷺ soufflait (en jettant dehors dehors de la salive) sur lui même ces sourates préservatrices. Quand il fut abbatu par le mal, je soufflais sur lui ces mêmes sourates et lui faisais passer sa main sur sa personne pour qu’il éprouvât l’effet de sa propre bénéfiction. ” Comment soufflait-il ? demanda Ma’mar à Az-Zuhrî. – Il soufflait sur ses deux mains, répondit-il, et se les passait ensuite sur le visage.” (Bukharî, 5735)

Cheikh ‘Abder Razzâq Al ‘Abbâd Al Badr :

“Parmi les grands moyens pour la nouchra, qui est le fait d’ôter la sorcellerie de l’ensorcelé, il y a le fait de s’orienter vers Allâh avec les invocations, en ayant confiance en Lui et en comptant sur Lui, fuir parfaitement vers Lui et s’orienter sincèrement vers Lui, il est dans rapporté dans le hadith :

“Invoquez Allâh en étant sûr de l’exaucement”

Et Allâh a dit (traduction rapprochée) :

“Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l’invocation de celui qui M’invoque quand il M’invoque” (sourate 2, verset 186)

Egalement le fait de s’aider de l’exorcisme (la rouqya) par le noble Coran :

-le verset du Koursy (Chaise, Siège),

-les deux protectrices (sourates 113 et 114),

-la sourate Al-Ikhlâs (sourate 112),

-la fâtiha.

Celles-ci font partie de ce qui annule la sorcellerie.

De même les versets sur l’unicité (tawhid).

de même les versets qui contiennent la fausseté de la sorcellerie, et que son adepte n’obtient pas la réussite et qu’il n’obtient que la déception et la perte…

Cela fait partie des choses très profitable.

Le verset du Koursy (Chaise, Siège) a un immense effet lorsque la personne le préserve comme cela est rapporté après les prières (obligatoires), lors du rappel du matin et du soir.

Il est rapporté dans le hadith que celui qui le lit le matin est protégé des démons jusqu’au soir, et s’il le lit le soir il est protégé des démons jusqu’au matin.

Il est également rapporté dans un autre hadith que celui qui le lit lorsqu’il va dormir, il ne cesse d’être sous la protection d’Allâh et aucun démon ne l’approche jusqu’au matin.

La lecture de la sourate Al-Baqara (la vache) est très profitable pour être préservé des sorciers.

Il est rapporté dans le hadith dans le sahih Mouslim que le messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم a dit:

“Lisez la sourate Al-Baqara (la vache), car sa récitation est une bénédiction et son abandon est regrettable, et l’ensorcellement ne lui résiste pas”.

Il est également rapporté dans le sahih Mouslim, l’ordre de réciter la sourate Al-Baqara (la vache) et que les démons ne s’approchent pas d’une maison dans laquelle est lue la sourate Al-Baqara (la vache).

De même la lecture des deux derniers versets de la sourate Al-Baqara (la vache) chaque nuit.

Il est rapporté dans le hadith authentique que :

“Celui qui les lit durant la nuit, ils lui suffissent”

C’est-à-dire qu’ils lui suffissent par la permission d’Allâh contre tout mal.

La préservation du rappel (d’Allâh) de manière générale, les formules de rappel du matin et du soir, les formules de rappel des prières ; Tous cela fait partie des choses très profitables pour être préservé des sorciers.

Bien s’orienter vers Allâh et vers son adoration, son obéissance et se rapprocher de Lui.

Toutes ces choses font partie de ce qui permet d’être libéré des sorciers.

Egalement le fait que la personne s’inspecte elle-même : Ses péchés et ses désobéissances, ses manquements vis-à-vis de l’adoration d’Allâh, son délaissement de l’adoration et autre que cela.

Tout cela fait partie des choses qui par la permission d’Allâh qui permettent à l’individu d’obtenir le bien.

Egalement la demande de pardon contient un soulagement des soucis et une délivrance des difficultés et des souffrances (traduction rapprochée) :

“J’ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondante, et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières” (sourate 71, versets 10-12)

Ceci concerne le fait d’ôter la sorcellerie de l’ensorcelé”.

Ibn Mas`ud رضي الله عنه rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم leur enseignait de dire :

“Nulle personne attristée ne fait l’invocation suivante :

Ô Seigneur !

Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur, fils de Ta servante, mon (haut du front) toupet est dans Ta main.

Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste.

Par les noms qui T’appartiennent avec lesquels Tu T’es nommé, ou que Tu as révélé dans Ton Livre ou que Tu as enseigné à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l’inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon coeur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis.  

اللَّهُمَّ إِنِّي عَبْدُكَ وَابْنُ عَبْدِكَ وَابْنُ أَمَتِكَ نَاصِيَتِي بِيَدِكَ مَاضٍ فِيَّ حُكْمُكَ

عَدْلٌ فِيَّ قَضَاؤُكَ أَسْأَلُكَ بِكُلِّ اسْمٍ هُوَ لَكَ سَمَّيْتَ بِهِ نَفْسَكَ

أَوْ أَنْزَلْتَهُ فِي كِتَابِكَ أَوْ

عَلَّمْتَهُ أَحَدًا مِنْ خَلْقِكَ أَوْ اسْتَأْثَرْتَ بِهِ فِي عِلْمِ الْغَيْبِ عِنْدَكَ

أَنْ تَجْعَلَ الْقُرْآنَ رَبِيعَ قَلْبِي وَنُورَ صَدْرِي وَجِلَاءَ حُزْنِي وَذَهَابَ هَمِّي

Allâhoumma ini `abdouk, ibnou `abdik , ibnou amatik , naçyiati bi yadek , ma din fyya houkmouk ,

`adloun fyia qadaouk , ass alouka bi kouli ismin ouwa lak , samayta bihi nafsak , 

 ow anzaltahou fi katabik ow

`alamtahou ahadin min khalqik aw ista’tharta bihi fi `ilmi l’ghayb `indek ,

an taj`ala al Coran rabi` qalbi , wa noor çadri , wa jala ahouzni , wa dahaba hammi 

Sans qu’Allâh (Exalté soit-il) n’écarte sa tristesse et ses soucis et leur substitue de la joie.

Les compagnons lui ont demandé si ils devaient l’apprendre, iصلى الله عليه وسلم leur a répondu : “Que toute personne qui entend cette invocation l’apprenne.”

Deux choses sont nécessaires : 

Avant tout, la personne qui délivre les soins doit avoir une croyance saine (un dogme authentique), et qu’elle ait également une bonne opinion vis à vis d’Allâh sachant que le musulman doit prendre conscience [par cette intervention] que le procédé n’est qu’un moyen légiféré [pour sa guérison], de sorte que le malade (l’ensorcelé) ainsi que ses proches réagissent en conséquence et prennent pleinement conscience que c’est Allâh سبحانه وتعالى le tout puissant qui accorde la guérison et que ceci n’est qu’un moyen parmi d’autres moyens légiférés.

Ce précédé doit être répété plusieurs fois en demandant à Allâh le salut (la santé) et [en multipliant] des conjurations auprès d’Allâh عز وجل.

Ensuite, il est recommandé de lire le verset du Koursy (Chaise, Siège) (traduction rapprochée) :

«Allâh ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même “al-Qayyoum”. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent…» [Sourate Al Baqara – verset 255]

Ce verset est le plus important dans le Saint Coran comme cela nous a été raporté par le prophète صلى الله عليه وسلم.

De la même façon que la Sourate la plus importante dans le Coran est la sourate «l’ouverture – Al Fatiha» :

«Louange à Allâh, Le Seigneur des mondes…» [Sourate Al Fatiha – verset 1]

Il a été rapporté de façon authentique [à propos du verset du Koursy (Chaise, Siège)] que le Prophète صلى الله عليه وسلم, a dit :

«Celui qui le lira dans la nuit, recevra protection de son seigneur et aucun diable ne l’approchera, et cela jusqu’à son réveil».

Il est donc recommandé de lire le Verset du Koursy (Chaise, Siège) ainsi qu ‘ «Al Qawâqil»

(traductions rapprochées)

«Dis: “Allâh Lui est Unique…»

«Dis: “Je cherche un refuge auprès du Seigneur de l’aube naissante…»

«Dis: “Je cherche un refuge auprès du Seigneur des hommes…»

C’est à dire les sourates 112, 113 et 114

et si on joint la lecture [de cette sourate] : «Dis: “Ô vous les infidèles !…», sourate 109 (al-kâfiroun) ceci est aussi bénéfique.

Ces lectures se font sur le malade ou sur l’ensorcelé, on peut le faire dans un récipient plein d’eau qu’on versera par la suite sur la personne atteinte de sorcellerie, et de là en découlera la guérison avec la volonté d’Allâh عز وجل.

Ce traitement a été concluant dans le cas de l’ensorcellement de l’homme qui l’empêche d’entrer en relation sexuelle avec elle son épouse.

Parmi les nombreux sortilèges utilisés dans la sorcellerie, ce genre d’envoûtement qui empêche l’homme d’avoir des rapports charnels avec son épouse, il est réduit à l’immobilité (blocage) et cela nécessite de suivre ce traitement :

 

La personne doit se procure sept feuilles de jujubier et qu’elle écrase [dans un mortier] puis elle ajoute de l’eau pour récite dessus le verset du Koursy (Chaise, Siège) ainsi que “Al Qawâqil” (les sourates 112,113 et 114), de là en découlera la guérison avec la volonté d’Allâh.

L’efficacité de ce traitement a été expérimentée avec succès par plusieurs de nos grands savants, parmi eux Son éminence Sheikh Ibn Baz رحمه الله qui a soigné des personnes en lisant sur le malade et il رحمه الله dit (traduction rapprochée) :

“Ceci est d’un grand bénéfice [le traitement], il également recommandé de lire d’autres passages du Coran si le malade (l’ensorcelé) est victime d’un envoûtement qui l’empêche l’homme d’avoir des rapports charnels avec son épouse, c’est-à-dire qu’il ne parvient pas à entrer en relation sexuelle avec elle son épouse et donc cela nécessite un traitement : La personne doit se procure sept feuilles de jujubier et récite dessus le verset du Koursy (Chaise, Siège)ainsi que “Al Qawâqil” : 

«Dis: “Allâh Lui est Unique…»

«Dis: “Je cherche un refuge auprès du Seigneur de l’aube naissante…»

«Dis: “Je cherche un refuge auprès du Seigneur des hommes…» (Sourates 112,113 et 114) 

Ensuite elle boira de cette eau, en versera sur son corps, se lavera avec.

Ceci a été expérimenté avec succès.”

Parmi les différents types de sorcellerie, le blocage sexuel chez l’homme.

Il peut provenir d’une personne (malintentionnée), qui cherche par ce blocage, à empêcher cet homme d’avoir des rapports charnels avec son épouse uniquement par jalousie (Al- Hassad), et cela en réalisant des nœuds (de sorcellerie).

Il y a des gens qui assistent à la célébration d’un mariage alors qu’ils jalousent le marié au point d’agir de manière cachée et au moment où on demandera au marié de formuler la question : «veux-tu m’épouser ?», la personne jalouse dira : «non» en réalisant des nœuds (de sorcellerie) de manière à jeter un sort et donc l’époux ne sera pas en mesure d’entrer en relation sexuelle avec elle son épouse.

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî

Allâh dit :

ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَتَطۡمَٮِٕنُّ قُلُوبُهُم بِذِكۡرِ ٱللَّهِ‌ۗ أَلَا بِذِڪۡرِ ٱللَّهِ تَطۡمَٮِٕنُّ ٱلۡقُلُوبُ

(traduction rapprochée) 

«Ceux qui ont cru et dont les cœurs s’apaisent au rappel d’Allâh. N’est-ce pas que les cœurs se tranquillisent au rappel d’Allâh ?». (sourate Ar-Ra’d verset 28)

Multiplie l’évocation d’Allâh. 

Lorsque tu te sens stressé évoque Allâh :

سبحان الله

SobhanAllâh

(Gloire et pureté à Allâh)

الحمد لله

Al-hamdoulillah

(Louange à Allâh)

لا إله إلا الله

La ilâha illAllâh

(Nul ne mérite d’être adoré en dehors d’Allâh)

الله أكبر 

Allâhou akbar

(Allâh est le plus Grand)

لا حول ولا قوة الا بالله‬‎

La hawla wa la qouwata ila billâh

(Il n’y a de force et de puissance que par Allâh)

سبحان الله وبحمده

SobhanAllâh wa bihamdihi

(Gloire et louange à Allâh),

سبحان الله العظيم 

SobhanAllâh al-‘Adhim

(Gloire à Allâh l’Immense)

لا إله إلا الله وحده لا شريك له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير

La ilâha illAllâh wahdahou la charîk lahou, lahoul moulk wa lahoul hamd wa houwa ‘ala koulli chayn qadîr

(Nul ne mérite d’être adoré en dehors d’Allâh, Seul sans associés, à Lui la royauté et à Lui la louange et Il est Capable de tout).

Multiplie ces formules, lis le Coran, demande protection à Allâh contre le diable, et ce que dont tu souffres disparaîtra.

Et toutes les louanges appartiennent à Allâh.

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz

*Voir aussi l”angoisse” à la lettre “A”

T

La talbîna est une soupe a base d’orge et d’eau. 

‘Urwa rapporte que ‘Âisha – qu’Allah l’agrée – ordonnait la talbîna pour le malade et pour la personne affligée d’un deuil récent. “J’ai, disait-elle, entendu l’Envoyé d’Allah  dire que la talbîna soulage le cœur du malade et dissipe en partie le chagrin.”

(Hadith 5689 – Sahih al Bukhari)

“Si on chauffe la graine de nigelle avec du vinaigre qu’on l’enduit sur le ventre elle élimine les boutons causés par la teigne”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

“Si on instille l’huile de nigelle, elle sera utile contre l’hémiplégie et le tétanos en éliminant leurs matières. “

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Ibn Mas’ûd رضي الله عنه a dit : 

“Je visitais le Prophète صلى الله عليه وسلم au moment où il avait la fièvre.

Je le touchais de la main et lui dis : “Ô Envoyé d’Allâh ! Tu as une forte fièvre”.

“Certes oui, répondit le Prophète صلى الله عليه وسلم, la fièvre que j’ai est le double de la fièvre que risque d’avoir un homme (ordinaire) d’entre vous”.

“Et tu auras également une double récompense”, repris-je.

“Oui, répliqua le Prophète صلى الله عليه وسلم, aucun musulman ne sera atteint d’un désagrément, maladie ou autre chose que soit, sans qu’Allâh ne lui remette ses péchés l’un après l’autre, tout comme l’arbre qui perd ses feuilles”.

(Sahih al-Boukhâri n°5348)

Cet agissement est une sunnah -toucher le front ou la main du malade fébrile- car d’une part cela le réconforte et d’autre part cela permet de prendre conscience de l’ampleur de la fatigue ressentie.

Lorsque tu poses ta main sur lui et que tu constates que la température de son corps est particulièrement élevée, tu te rends alors compte de la grande souffrance dans laquelle il se trouve.

Et ce sentiment provoque en toi de l’émotion, il suscite de la compassion, de la miséricorde et t’amène à invoquer, entre autres choses aimées par Allâh.

Cheikh ‘Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al ‘Abbâd Al Badr

Le Prophète ﷺ a dit : « La truffe est une forme de manne, et son suc est une guérison pour l’œil ». (Al-Bukhari n°5708)

U

Anas – رضي الله عنه – rapporte que , des gens ayant pris la fièvre à Médine, le Prophète ﷺ leur enjoignit d’aller trouver son berger qui gardait ses chameaux et de boire du lait et de l’urine de ces animaux. Ces gens se rendirent auprès du berger; ils burent du lait et de l’urine des chameaux jusqu’au moment où ils recouvrèrent la santé. […]

(Al Bukhâri Hadith n°5729)

V

“L’huile de nigelle est utile contre les piqûres du serpent, les verrues et les grains de beauté.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

“Si on pétrit la graine de nigelle avec de l’eau de coloquinte fraîche ou cuite, son efficacité à extraire les vers sera plus grande.”

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

La graine noire lorsqu’elle est broyée avec du vinaigre, si on s’en enduit, elle est utile et guérit la lèpre , le vitiligo noir et l’impétigo profond.

Ibn al Qayyim al Jawziyya

(Zad el ma’ad / L’authentique de la Médecine Prophétique)

Le Prophète – ﷺ – a dit : « Mettez-vous du noir ; car il renforce la vue et fait pousser les cils ». Rapporté par Tirmidhi.

Le Prophète ﷺ a dit : « La truffe est une forme de manne, et son suc est une guérison pour l’œil ». (Al-Bukhari n°5708)

Ce que l’on entend par la visite des malades, c’est le malade qui ne peut sortir, immobilisé chez lui.

Quant à la maladie bénigne qui n’empêche pas de sortir, elle ne nécessite pas de visite.

 

Il n’y a par ailleurs pas de différence entre la maladie physique et psychologique.

On le visite, de quelque nature que soit la maladie, car cela lui procure du bonheur et apporte au visiteur une récompense énorme.

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine

Y

D’après Umm Salama – qu’Allah agrée, une femme, dont le mari venait de mourir, avait mal à un oeil. On la signala au Prophète (ﷺ) en lui parlant du Khôl et du danger qu’elle courait de perdre l’oeil… Voici en quels termes répondit le Prophète (ﷺ) : ” Autrefois l’une d’entre vous demeurait chez elle, revêtue de ses plus mauvais vêtements – ou, suivant une variante ; conservant les mêmes vêtements – ou, suivant une variante : conservant les mêmes vêtements dans la plus laide de ses chambres (durant son veuvage). – Quand un chien passait, elle lui lançait un crottin et elle n’employait pas le khôl pendant quatre mois et dix jours.”

(Sahih al Bukhari °5706)

Le Prophète – ﷺ – a dit : « Mettez-vous du noir ; car il renforce la vue et fait pousser les cils ».

(Rapporté par Tirmidhi)

Le Prophète ﷺ a dit : « La truffe est une forme de manne, et son suc est une guérison pour l’œil ».

(Al-Bukhari n°5708)

Z

Une équipe chinoise a étudié l’efficacité de la hijama humide dans le traitement du zona, une maladie cutanée liée au virus VZV (varicelle-zona virus). Elle a analysé toutes les études, de bonnes qualités, faites sur cette question. Huit études de bonnes qualités, contrôlées et randomisées (répartition aléatoire des malades) ont été ainsi sélectionnées pour un total de 651 patients inclus. Les résultats de l’analyse parallèle de ces études conclut que la hijama humide est plus efficace que le traitement médicamenteux habituel, et permet une diminution significative de l’incidence des algies post-zoriennes (douleurs résiduelles et consécutives à une poussée de zona). 

(Dr. Ait Mouloud – La Hijama, ed.Tawbah)

Ibn ‘Abbas qu’Allah agrée rapporte que le Prophète  a dit : “La nuit du voyage nocturne, aucun groupe d’anges ne m’a approché sans qu’ils m’aient tous dit : Ô Muhammed, recours à la HIjama” et sous une formulation de Anas (ضي الله عنه) : “Ordonne à ta communauté la pratique de la hijama.” (Ibn Mâjah (3477-3479), As-Sahîhah (2263)

Sources


Sitographiques

Accouchement :

http://www.3ilmchar3i.net/article-27232805.html
Acnée vulgaris :
https://huileriemeziana.com/nigelle/

Acnée rosacée :
https://bmjopen.bmj.com/content/5/6/e007651

Allergie :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14669258/

Cholestérol :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27937077

Mucite :

lien de l'étude

Polyarthrite rhumatoïde

Lien de l'étude

Sècheresse vaginale :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5217810

Soucis : Sahih Adhkar Sheikh al Albani - Cf Sahil al Mawarid (2371)

http://www.3ilmchar3i.net/article-l-invocation-en-cas-de-tristesse-70059144.html

Angoisse :

http://www.3ilmchar3i.net/2017/02/j-ai-des-crises-d-angoisse-sans-raison-particuliere-audio.html

Stress :

http://www.3ilmchar3i.net/2017/02/j-ai-des-crises-d-angoisse-sans-raison-particuliere-audio.html

Recherches scientifiques :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/

Fatawa et avis religieux :

http://www.3ilmchar3i.net/

Angoisse :

http://www.3ilmchar3i.net/2017/02/j-ai-des-crises-d-angoisse-sans-raison-particuliere-audio.html

Stress :

http://www.3ilmchar3i.net/2017/02/j-ai-des-crises-d-angoisse-sans-raison-particuliere-audio.html

Recherches scientifiques officielles :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/

Bibliographiques
Zad al Ma'ad / L'authentique de la médecine prophétique de Ibn al Qayyim al Jawziyya
Sahih al Bukhari
Al Qawl el Mufid Sheikh Muhamed al Wusabî

Sahih al Adhkar - Sheikh al Albanî La Sunna et la Médecine - Sheikh Ahmed Ibn Omar Bazmoul

Annotations et commentaires : Ab.Abdillah