Remèdes Prophétiques

La médecine prophétique, c'est quoi ?

La médecine prophétique correspond à ce dont le Prophète (ﷺ) nous a informé concernant la médecine, la maladie et les remèdes. Elle se limite donc aux ahadith authentiques cités dans la deuxième source de révélation.

Une médecine naturelle "holistique"

En effet si on regarde du côté des textes sacrés, on se rendra rapidement compte que celle-ci considère l’individu dans son intégralité biologique, psychologique, spirituelle et sociale. C’est une médecine douce, naturelle et alternative qui ne s’oppose pas à la médecine conventionnelle dans ce qui ne contredit pas l’éthique religieuse. Elle met en avant la responsabilité du Médecin/Praticien : 

‘Amr Ibh Shu’ayb rapporte de son père d’après son grand père que le Prophète (ﷺ) a dit : ” Quiquonque pratique la médecine sans y être habilité sera tenu responsable en cas d’accident.” 

Rapporté par Abû Dâwûd (2685, livre du prix du sang) et An-Nasâ’î (4830, livre de la Qasâmah) 

De même qu’elle évite et prévient des dommages en mettant en avant la science et la connaissance de la Médecine. 

La notion de responsabilité

Elle met en avant la responsabilité du Médecin/Praticien : 

‘Amr Ibh Shu’ayb rapporte de son père d’après son grand père que le Prophète (ﷺ) a dit : ” Quiquonque pratique la médecine sans y être habilité sera tenu responsable en cas d’accident.” 

Rapporté par Abû Dâwûd (2685, livre du prix du sang) et An-Nasâ’î (4830, livre de la Qasâmah) 

La sagesse de renvoyer au bon spécialiste

La médecine prophétique évite et prévient des dommages en mettant en avant la science et la connaissance de la Médecine. 

A ce sujet, Dâwud rapporte dans ses sunan que Mujâhid tient les propos suivants de Sa’d رضي الله عنه : (Sens approximatif de la traduction du hadith)  « J’étais tombé malade, une fois, et l’Envoyé d’Allah ﷺ vient me rendre visite. Il posa sa main sur ma poitrine au point que je sentis sa froideur sur mon cœur et me dit : « Tu es malade du cœur – maf’ud-. Va voir Al-Harith b.Kalada de la tribu de Thaqîf, c’est quelqu’un qui pratique bien la médecine. Qu’il prenne sept dattes du genre ‘Ajwa de Médine. Qu’il les écrase avec leurs noyaux et qu’il te les administre par voie orale à travers un des côtés de ta bouche – yaludduka »

Parmi les enseignements de ce hadith on voit que le Prophète (ﷺ) à orienté le malade vers le médecin de l’époque alors qu’il (ﷺ) était tout a fait capable d’appliquer le traitement lui même puisqu’il a identifié la maladie, en a cité le remède et son mode administration avec la posologie. Mais il y en cela une leçon de sagesse. La sagesse se définit comme le fait de mettre chaque chose à la bonne place comme l’explique Sheikh Ibn ‘Uthaymine qu’Allah fasse miséricorde. Il est mentionné dans le hadith « qui pratique bien la médecine ».  Ainsi savoir orienter  le malade vers le bon spécialiste relève de la justesse et la sagesse.

Il convient alors au malade de ne pas négliger la consultation médicale et privilégier un bon spécialiste qui lui sera préalablement conseillé. Ceci fait parti des causes bénéfiques. Notons qu’il y a en cela une incitation à se soigner.

On voit a travers ce hadith une fois de plus la manifestation de la Prophétie du Prophète Mohamed ﷺ car en plus d’avoir identifié la maladie avec précision, il indique à Sa’d رضي الله عنه de se rendre au médecin tout en l’informant du remède à son mal, de la préparation de celui-ci et du procédé d’administration.

En conclusion

La Médecine Prophétique est une médecine alternative douce et naturelle qui peut s’intégrer parfaitement dans un cadre de naturopathie tant que le praticien respecte les limites de son domaine d’exercice.

En savoir plus :